◣ ❀ Anarchy - Tome 1 L'exécuteur - Aldea Hill ❀◢

Dernière mise à jour : 5 nov.



❀ Résumé ❀

2429

Cent ans que le black-out a eu lieu, cent ans que le monde a radicalement changé ! C’est la fin de la civilisation telle que nous la connaissions et un retour en arrière. Le changement est compliqué, douloureux même. Les morts se comptent par millions.

Dans ce chaos, deux enfants ont été modifiés pour devenir des êtres surpuissants.

Darius est doté de capacités surhumaines de régénération ainsi que d’une force hors du commun. Élevé pour devenir un exécuteur aux ordres du gouvernement, son entraînement a fait de lui un monstre sans pitié.

Iara peut manipuler les éléments. Celui qui la contrôlera aura la mainmise sur un pouvoir absolu. Elle tente alors de fuir sa destinée vouée à la soumission.

Après l’enfer, la rédemption est-elle possible ? Une promesse d’enfant peut-elle être tenue une fois adulte ?






❀ Mes impressions sur le roman ❀


Je remercie Évidences éditions avec qui nous sommes partenaires pour la confiance qu’il nous accorde et pour ce service presse. Aujourd’hui je vous emmène avec moi dans la découverte de la dystopie d’Aldea Hill avec Anarchy, Tome 1 L’exécuteur.


Anarchy est un roman dans lequel nous avons une situation de départ peu commune. Le monde a changé, radicalement. Celui-ci a été séparé en deux mondes différents. Le premier où les riches ont le pouvoir et dirigent leurs vies. Et le second où nous avons les autres qui font comme ils peuvent pour survivre. Une dystopie avec deux mondes qui s’affronte comme le veut le genre, mais également avec des enfants. Et plus exactement deux enfants modifiés génétiquement et des personnages qui exécutent des ordres et tuent l’humanité sans états d'âme. Un premier état des lieux du roman qui donne envie de le lire. Mais, bien que cela aurait dû me plaire, c’est un livre que j’ai eu beaucoup de mal à lire et finir. Ma lecture a été laborieuse à bien des moments, mais cela n’empêche pas le fait que j’ai également rencontré de belles choses dans ce roman.


Nous suivons dès le début plusieurs personnages pour lesquels nous entrons dans leur tête tour à tour, nous avons Darius, Blair et Duncan qui sont les trois exécuteurs du gouverneur. Des personnes entraînées pour tuer sans exprimer le moindre sentiment, des personnes tarées. Un terme évoqué par l’auteur qui revient à mon goût bien trop souvent. Pourquoi utiliser ce terme aussi souvent et accentuer ainsi ce que nous savons déjà en lisant et en interprétant leurs mouvements ? Cela donne un sentiment de lourdeur et personnellement m’a un peu désintéressée de ces personnages bien que centraux.


Cependant, le côté tueur et leur manque d’humanité ne m’a pas dérangé. Ils ont été éduqués ainsi et je trouvais que cela rendait les personnages intéressants sur ce point. Un autre point m'a dérangé tout au long de ma lecture, cela dit. Bien que nous ne suivons pas ces personnages tous les trois ensemble nous retrouvons tous chez eux cette envie de “sexe” et la manière dont cette envie est exprimée ici me dérange. Les femmes ne sont là que pour leur servir et non à prendre avec une quelconque considération. La question du consentement ne se pose pas, n'effleure pas les esprits. Les viols et la torture sont choses admises et pratiquées. Ces hommes prennent simplement les femmes pour assouvir leur besoin primaire et animal. Quand on commence à lire, on ne s’attend pas vraiment à ce que ce genre de scène revienne à chaque chapitre. Certes de manière différente, mais tout aussi expliqué enlevant dignité et respect à ses femmes et renforçant le côté cruel et terrifiant de ces hommes.


J’aurais aimé voir plus de combats, de conflits, de discours politique. Mais également d’explications sur ce black-out afin de mettre un peu plus en avant le fait que ce soit une dystopie. J’aurais également souhaité avoir des réponses à mes questions, des questions sur l'histoire en elle-même mais également sur les pouvoirs des personnages . Il y a cependant des passages intéressants, mais ils se perdent dans le flot de scènes de viols, de sexes de ces hommes et leurs victimes. Des passages intéressants avec des explications, des moments d’histoires sur ce que le monde est devenues, mais bien trop peu…


La place de Iara, personnage féminin sortant d’un couvent et n’ayant jamais connu d’hommes avant ce trio est dérangeante. Ces hommes la veulent tous comme tout bon mâle alpha. Ce personnage m’a été difficile à cerner, à apprécier, mais je pense tout de même que c’est un bon personnage.


Je m’attendais à beaucoup en voyant le résumé du livre ainsi que la mention du genre dystopique, mais je n’ai pas été conquise par ce livre. Cela dit, il peut plaire à d’autres et en lisant la biographie de l’auteure, j’en ai appris plus sur le style de celle-ci et le pourquoi du comment de ce livre. Alors tenter votre chance peut-être vous séduira t-il plus qu’à moi ?



❀ Edition ❀

Evidence éditions


❀ Date de parution ❀

18/03/2022


❀ Lien d'achat ❀

https://evidence-boutique.com/imaginaire/anarchy-1-l-executeur


21 vues0 commentaire