◣❀ La Pilleuse - Corinne Martel ❀◢



❀ Résumé ❀

« Tu pensais pouvoir impunément continuer à voler des pans entiers de la vie de tes lecteurs ? Tu croyais pouvoir continuer à piller leurs existences, comme tu as pillé la mienne ?

Tu t’es prise pour Dieu ! Tu n’as ni morale, ni respect, ni empathie. Tu n’es que trahisons, complots, manipulations. Toi qui as l’imagination aussi aride qu’un désert, tu voudrais écrire un best-seller ? Regarde-toi !

Oui, tu as fait de moi un pantin, comme tu l’as fait avec eux. Oui tu tires les ficelles, enfin du moins... tu le crois.

Tu veux que je sois le salaud de l’histoire, que je te « nourrisse » de mes exactions. Tu sais que, par haine, j’ai tué ma mère à l’âge de quatorze ans, alors, imagine ce que je vais faire de toi ! Toi qui ne m’inspires que du dégoût...

Tu crois pouvoir fixer les règles du jeu, mais jusqu’où es-tu prête à aller pour avoir de quoi écrire ton roman ? Tu te crois maligne, tu te crois supérieure.

Fais bien attention ! Tu pourrais te faire prendre à ton propre jeu... et... compter bien plus de morts à ton actif. »



❀ Mes impressions sur le roman ❀


Je remercie Évidences éditions avec qui nous sommes partenaires pour la confiance qu’il nous accorde et pour ce service presse. Corinne Martel, que je découvre avec cet ouvrage, a su me happer au travers de ces lignes et de son histoire…


Cette histoire s’inspire des villes et paysages français, un beau lien avec notre pays. Ce livre nous plonge dans un flot de personnages et de façons d'écritures surprenantes, incessantes. Le concept de ce roman est assez original, nous suivons un tueur qui sort de son histoire afin de dénoncer et se venger d’une romancière. Cette histoire nous entraîne dans un scénario tortueux et imaginatif.


Il y a longtemps, que je ne m’étais pas plongé dans un thriller, longtemps que je n’avais pas eu quelques frissons devant un livre. Ce sentiment de mal-être en lisant ces mots en italiques, ces phrases bien tournées et pleines de sens, parfois cachés. Ces images dans le roman sont aussi très appréciées, ces petits indices, ces petites menaces. Un roman bien ficelé qui nous met en haleine, dans l’attente du prochain acte. Max est un personnage intéressant, j’ai beaucoup aimé ces paroles, ces actes, bien dénués de morale.


Pour illustrer cet avis, cette chronique, je vous mets ici un petit extrait du roman “J’adore vraiment être cette manipulatrice, cette veuve noire, cette voleuse, cette pilleuse, etc. Maintenant, vous pouvez rajouter mégalo à cette longue liste ! Et plus vrai encore… Je suis un véritable chancre, une maladie infectieuse, un cancrelat. Pire que tout, je suis un despote ! Vous allez constater à quel point je règne sur leur vie… Et sur leur mort aussi”


J’ai beaucoup aimé les nombreuses références à Molière avec le personnage de Sganarelle, un personnage emblématique de celui-ci, mais également Corneille. Tout comme les explications juridiques venant nous éclairer sur certains points du roman. Une très belle découverte et un beau roman, merci Évidence Éditions et Corinne Martel.



❀ Edition ❀

Évidence éditions


❀ Date de parution ❀

15/10/2021


❀ Lien d'achat ❀

https://evidence-boutique.com/clair-obscur/la-pilleuse?search_query=La+Pilleuse&results=1



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout